Les troubles de la régulation de la température (fin de la parenthèse).

Publié le

Outre l’insuffisance de l’irrigation sanguine locale en cas d’atrophie musculaire conduisant à une hypothermie, il est fait état d’une sensation de froid généralisée, de frissons et/ou d’une sensation de chaleur s’accompagnant ou non d’une température du corps plus élevée, sans qu’il y ait de cause médicale explicite. Ces troubles également relève d’un changement du centre nerveux correspondant et/ou de l’adaptation de la température en raison de la masse musculaire réduite (tremblement musculaire), de l’irrigation restreinte des tissus et en raison d’oedèmes tissulaires ou lymphatiques, tant lorsqu’il fait froid que lorsqu’il fait chaud.

TROUBLES DE LA FONCTION RESPIRATOIRE.

Les troubles de la fonction respiratoire observés sont tant centraux que musculaires du fait de nouveaux troubles du tronc cérébral mais aussi de l’affaiblissement des voies respiratoires supérieures (contraction), du diaphragme, de la musculature du thorax et de la paroi abdominales. La respiration se raccourcit, devient plus plate et la nuit, des apnées peuvent se produire. On se trouve alors en présence d’hypoventilation que l’in méconnaît et que l’on prend bien souvent durant la journée pour des défaillances mentales et intellectuelles ou de la fatigue pouvant aller jusqu’à l’assoupissement. Souvent aussi, il n’y a pas de dyspnée, étant donné l’absence de sensibilité à l’augmentation de gaz carbonique et au manque d’oxygène. Il est important que des examens correspondants soient effectués en vue de traiter ces troubles vitaux.

TRAITEMENT.

La thérapie la plus efficace est la prévention pour éviter le surmenage physique et mental des personnes présentant des symptômes tardifs de la poliomyélite qui supportent moins de charges du système végétatif et du système musculaire squelettique. L’adaptation du poste de travail et du style de vie, des aides techniques ou d’une assistance humaine et pleine de compréhension-ainsi que le maintien d’activités et, si possible, une gymnastique thérapeutique douce, constructive et fonctionnelle, dosée avec soin, entrent dans ce cadre. Enfin, en cas de troubles de la fonction respiratoire une aide respiratoire du type CPaP(ventilation spontanée en pression positive) ou appareil inhalateur permanent, jour et nuit,est indiquée.
La L-carnitine a montré des effets positifs sur le métabolisme énergétique ainsi que sur les douleurs musculaires (à coté du salicylate).
Les personnes touchées par les suites tardives de la polio présentent souvent une hypersensibilité aux médicaments et en particulier aux produits anesthésiques.

Bon, fermons maintenant cette parenthèse.

10436679_1016843581665237_6324765460672295335_n

suivez-moi sur;

http://www.dadouman.com

http://www.facebook.com/handapenmouvement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s