Une femme devenue hémiplégique témoigne des dangers de texter au volant

Paru le jeudi 1er mai 2014 sur Ici Radio-Canada/Québec

Source :http://ici.radio-canada.ca/regions/quebec/2014/05/01/005-texto-volant-livre-temoignage-amelie-croteau.shtml

« Ne textez jamais en voiture », rappelle Amélie Croteau

Entrevue : un texto de trop

Amélie Croteau, une jeune femme de Saint-Agapit victime d’un grave accident de la route en septembre 2010 alors qu’elle textait au volant, témoigne dans son livre Fatal texto, La fin d’un beau rêve, de l’événement qui a bouleversé sa vie.

La jeune femme aujourd’hui âgée de 23 ans avait 19 ans lorsqu’au volant de sa voiture, elle a envoyé un texto aux conséquences tragiques.

« J’ai texté mon ancien copain pour lui dire bonne journée et en me relevant la tête, j’ai fait un face à face. J’ai changé de voie sans m’en rendre compte et il y avait un monsieur dans l’autre voie, il a voulu m’éviter et je me suis retassée, ça a fait bang! », se rappelle la jeune femme aujourd’hui souffrant d’une paralysie du côté droit de son corps.

La jeune femme a subi un traumatisme crânien, 27 fractures, qui même après des opérations et de nombreux mois en réadaptation, lui ont laissé d’importantes séquelles. « Je ne peux plus conduire, je ne peux plus travailler, j’ai une hémiparésie du côté droit, j’ai des pertes de mémoire à court terme, énumère-t-elle. Si tu me demandes ce que j’ai fait hier, ça peut prendre du temps avant que je réponde et des fois, je ne m’en souviens pas du tout. »

Une mauvaise habitude

Amélie Croteau raconte qu’elle avait déjà reçu un avertissement de son père après un premier accident causé à cause d’un texto. « Il avait dit : « Amélie, à moment donné, ça peut être fatal si tu continues à faire ça. » J’ai dit : « bien non papa, ça n’arrivera pas. » Aujourd’hui, j’ai payé cher », constate-t-elle.

À force de travail acharné, Amélie Croteau peut maintenant marcher avec une canne. Elle poursuit ses efforts de réadaptation avec courage et c’est aussi dans son travail de sensibilisation qu’elle met désormais beaucoup d’énergie.

« Ne textez jamais en voiture parce que ça peut apporter de lourdes conséquences, de très graves conséquences et on ne peut pas faire de retour en arrière. […] En auto, c’est une arme en même temps, alors il faut se concentrer à conduire, pas faire d’autre chose, c’est important », insiste-t-elle.

Amélie Croteau fait maintenant des conférences dans les écoles pour sensibiliser les jeunes conducteurs. Son livre Fatal texto, La fin d’un beau rêve est publié aux éditions La semaine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s